Rechercher
  • Francois Abley

Nous sommes à un poil du début d'un Bear Market


Aujourd'hui, lundi 17 Décembre 2018, les marchés financiers ont encore fini dans le rouge. Le S&P500 a perdu 75 points, le DowJones en a perdu 300 points, tandis que le Nasdaq s'en sort avec 140 points de pertes. Face à ce constat alarmant, mais non surprenant, la question centrale est de savoir si oui ou non, nous nous trouvons dans un Bear market? La réponse sera donnée cette semaine par la Fed, ce mercredi 19 Décembre 2018 lors des minutes de la Fed par Jerome Powell. A mon niveau, je m'en tiendrai qu'au graphique! Les inquiètudes pressantes entre la Chine, le Canada, et les U.S se font que s'envenimer au point où la ministre des affaires étrangères canadiennes Mme Christina Freeland, de par la diplomatie, aurait interdit ses concitoyens et touristes canadiens, à ne pas opter de voyager en Chine comme destination de vacances car cela représenterait un risque assez avancé compte tenu du climat qui règne actuellement entre ces deux grandes puissances, à travers un communiqué. On a également la surchauffe des marchés financiers avec l'évolution inquiétante des taux de rendements obligataires qui s'apprêtent à s'inverser sur toutes les différentes phases de leurs écarts entre le rendement et leurs expirations. Ce qui veut dire qu'une probable remontée des taux pourrait donner un coup de graĉe et amorcer définitivement un Bear Market. Le géant technologique chinois Huawei, appuyera négativement le Nasdaq100 de part cette relation tendue entre les deux puissances, puisque Huawei aurait prévu d'important investissements sur de grosses entités technologiques américaines et également la fourniture d'un nombre important d'équipements de solutions numériques et des terminaux destinés à la communication et l'information. Ces dotations en capital et en investissements ont été bloqués par le gouvernement américain qui soupçonne Huawei d'inclure dans ses équipements des outils d'espionnages d'où l'arrestation de Mme Meng au Canada. Ces bloquages intempestifs et les probables sanctions douanières (guerre commerçiales) s'avèrent être des accélérateurs de la récéssion qui est en cours.


S&P500 Bear Market Begin

S&P500 Potential risk of sell-off

Nous ne tenons qu'a un fil d'un Bear Market quand on jette un coup d'oeil sur ces deux graphiques ci-dessus car l'un des niveaux cruciaux qui était 2600 a été formellement cassé et nous avons clôturé en dessous. La zone donc des 2550 - 2530 points est donc le dernier des derniers remparts en terme de support pour donner un espoir aux acheteurs afin de constituer un pullback, soit un rebond et retour sur les 2600 points avant de s'éffondrer définitivement. Ce scénario que je viens de décrire n'est strictement et uniquement valide que si Mercredi, le patron de la Fed opte pour un discours au ton neutre voir baissier, ce qui propulserait les indices vers la hausse à très très court terme. Le cas contraire serait donc un coup de matraque définitif pour basculer et progresser dans une inversion de la courbe de rendement obligataire qui est l'élément central de la politique monétaire de la FED et indicateur avancé pour prédire une récéssion à venir ou en cours.


Yield Curve Cycle

Le pétrole également en découle de la tenue des indices et de la politique monétaire. Lui qui est en ce moment en dessous du seuil mondial de 50$ (49.20 $ pour être plus exacte). Personnellement, je m'attendais à ce scenario de baisse sur le pétrole jusqu'au seuil de 47$ avant qu'il ne remonte un peu compte tenu de l'anticipation pessimiste sur la croissance globale et mondiale et des attentes inflationnistes en demi-teinte. C'était mon scénario depuis le 13 Novembre 2018 et il est toujours d'actualité.


Oil below the world threshold

AVERTISSEMENT LIÉ AUX RISQUES

Les futures, les actions, les FNB (fonds négociés en bourse), les options, les CFD et autres dérivés utilisés dans le Trading ont de grandes récompenses potentielles, mais aussi un grand risque de perdre votre capital. Vous devez être conscient des risques et être disposé à les accepter afin d'investir dans ces produits. Ne pas investir l'argent que vous ne pouvez pas vous permettre de perdre. Cette analyse n'est ni une sollicitation, ni une incitation, ni une offre d'acheter/vendre des produits financiers qui sont couverts dans ce blog. Aucune représentation n'est faite ici, afin de promettre des gains faciles ou des méthodes miraculeuses. Ce n'est qu'indicatif et informatif. Les résultats antérieurs ou les performances des indicateurs, les différentes techniques et les produits financiers associés ne sont nullement garants des réalisations futures.


35 vues

Suivez les marchés avec nous !

Consultez les lettres de nos stratégies de marché chaque semaine en cliquant ici.

  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon

Contactez-nous

© Exchangenomic - MEDIAN